“ Nicomède, ce Che Guevara ”

Les mises en scène de Nicomède par Brigitte Jaques Wajeman, en 2008 puis en 2011, proposent une interprétation à la fois politique et dés-historicisée de la pièce de Corneille. La tragédie est utilisée pour penser une situation politique – l’impérialisme – que le spectacle rapproche de nous à la fois par ses choix de scénographie et par ses discours. Mais dans le même temps, les commentaires du spectacle utilisent la tragédie de Corneille pour réinsérer l’actualité (en particulier celle des révolutions arabes de 2010) dans une écriture stéréotypée du politique.